Mille & une orchidées: une expédition tropicale en plein coeur de Paris

1001 orchidées - Expo 2017

Paris n’est pas toujours aimable. Emmitouflés, assaillis par les effluves de diesel, on a parfois comme une envie de décollage immédiat vers une destination paradisiaque. Mais en attendant, je vous propose une expo qui pourrait vous réconcilier avec la capitale : « Mille et une orchidées » (ou la promesse salvatrice d’une courte évasion tropicale).

Fort de quatre siècles d’histoire, le Jardin des Plantes est un parc mythique et grandiose qui abrite près de 15 000 végétaux. Chaque année, il reçoit 8 millions de visiteurs venus explorer le jardin botanique, le Museum d’Histoire Naturelle, la ménagerie ou les Grandes Serres.

Comme des papillons multicolores, des centaines de variétés d’orchidées envahissent la serre tropicale tous les hivers depuis cinq ans, à l’occasion de l’exposition « 1001 orchidées ». Dans un décor digne des œuvres du Douanier Rousseau (dont j’apprécie la naïveté en tant que blonde), les producteurs, les passionnés et les néophytes se pressent, envoutés par les espèces rares et fascinantes qui proviennent de grandes collections publiques débutées au XIXè siècle et de catalogues privés exceptionnels.

Symboles de sophistication et d’érotisme, immaculées, mouchetées, biscornues, pareilles à d’étranges insectes aux couleurs extravagantes, les orchidées attisent l’imagination. A la fantasmagorie, s’ajoute l’installation sonore spatialisée de l’artiste Rodolphe Alexis qui re-crée la perception naturelle d’un environnement de forêt tropicale du Japon. l’ensemble de la mise en scène est conçue pour générer le dépaysement. 

orchidées jaune

Sur place, des professionnels nous font également découvrir les caractéristiques propres à la famille émérite des orchidées qui dénombre près de 25 000 espèces. Loin d’être aussi délicates qu’elles le paraissent, on apprendra qu’elle s’adaptent à leur milieu, poussant aussi bien à la fourche des arbres que suspendues en l’air, en plaine de montagne ou en bord de mer.

Sabot de Vénus, Papillon, Vanda, Dracula, Cymbidium ; la diversité de ces créatures s’illustre ensuite dans la galerie botanique qui présente les photographies des différentes variétés dans leur environnement naturel. Enfin, une boutique éphémère de 150m² permet de faire son choix parmi les plus beaux spécimens que proposent les pépiniéristes. Après une telle aventure exotique, vous regarderez forcément l’orchidée qui trône sur votre commode d’un autre œil!

orchidee

« 1001 orchidées » jusqu’au 27 février au Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier 75005 Paris (Billet unique Grandes Serres + galerie de botanique)

Le Douanier Rousseau
Henri Rousseau – art naïf

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *